De l'influence du Tabac sur le Mariage des Ours

3 plaisanteries en 1 acte de Anton Tchekhov

Un propriétaire veut se faire rembourser une dette contractée par son mari auprès d'une jeune veuve, le mari d'une directrice d'école acariâtre fait une conférence sur le tabac, un prétendant hypocondriaque vient demander la main de la fille de son voisin. Dans ces trois "plaisanteries" à l'humour vif, Tchekhov souligne les travers de la petite bourgeoisie de son époque : la cupidité, la misogynie, le conformisme, l'usure du couple et … les dangers du tabac. Ces thèmes pourraient faire croire qu'on va assister à un simple vaudeville, mais la finesse de l'écriture et l'humanisme sous-jacent de ce médecin homme de théâtre, amènent le spectateur au delà, et nous parlent aussi de la dignité humaine.

Démodé tout ça ? Ah bon …

 

 

L'ours

Il faut tenir l'arme comme cela. Ensuite vous levez le chien... Le bras bien tendu. Voilà ! Puis vous appuyez sur ce petit truc, et c'est tout.

Quels yeux ! Quels yeux !

Quelle femme étonnante !

 

Les méfaits du tabac

Etre sous l'immense voûte du ciel comme un arbre, comme un épouvantail à moineau, un vrai !

Et contempler la lune blanche, claire, sereine et souriante...Rêver. Et surtout oublier, tout oublier, oublier avec fureur, avec ravissement !

 

Une demande en mariage

- Mademoiselle, cessez je vous en supplie mon coeur va éclater !
- Je ne me tairai pas tant que vous n'aurez pas reconnu que notre Otkataï vaut cent fois votre cabot.
- Il vaut cent fois moins. Qu'il crève votre Otkataï !
- Votre imbécile d'Ougadaï n'a pas besoin de crever lui, c'est déjà une charogne.
- Mademoiselle, Taisez vous ! Mon coeur éclate !
- Non je ne me tairai pas !


Anton Tchekhov a écrit au cours de sa carrière neuf pièces en un acte, qui connurent un très bon accueil dès leur sortie. Ancrées dans une époque et une région précises - la Russie en 1900 - leur thème simple qui tourne autour du couple, leur humour qui surgit d'une écriture vive, leur permettent de rester complètement d'actualité et immédiatement assimilées par le public moderne, ce qui explique la permanence de leur succès.


Création : avril 2003 au centre culturel des Minimes à Toulouse.

16 représentations à TOULOUSE et CANOHES (66)

Mise en scène : Philippe Jaubert

Interprètes : Lise Avignon, Anthony Bernard, Philippe Jaubert, Alexandra Malfi, Michel Pomme.

 

Ce spectacle a été soutenu par

Alexandra Malfi Michel Pomme Philippe Jaubert Philippe Jaubert Michel Pomme Lise Avignon Anthony Bernard