De l'influence du Tabac sur le Mariage des Ours


Ô Toulouse du 5 septembre 2003

Du Tchekhov trois en un

Il voulait absolument travailler sur un texte de Tchekhov. Parce que j'aime la subtilité des dialogues, mais aussi l'univers de l'auteur.
Pour faire dans la comédie, Philippe Jaubert a sélectionné trois plaisanteries, toutes issues du début de la carrière d'Anton Tchekhov. C'est ainsi que la réunion de " L'ours ", " Les méfaits du tabac " et " Une demande en mariage " a donné " De l'influence du tabac sur le mariage des ours ". Jouées l'une après l'autre, les trois pièces en un seul acte forment ainsi un spectacle de deux heures. Mais le spectateur s'y retrouve, les thématiques étant très proches.

A chaque fois, il s'agit d'histoires de couple."Les méfaits du tabac" raconte le désarroi d'un homme brimé qui, au moment de tenir une conférence sur son combat contre le tabac, dérive et se livre au sujet de sa femme tyrannique. "L'ours" met en scène un officier à la retraite qui réclame à une veuve le règlement de dettes liées au mari défunt. La dame, prise au dépourvu, commence par s'énerver avant de tomber sous le charme. Quant à "Une demande en mariage", son scénario ressemble à l'inverse du précédent : parti demander la main de sa voisine, un propriétaire terrien finit par lui disputer quelques mètres carrés d'un pré voisin !

On a voulu un ton sobre, loin du vaudeville, mais avec du punch, commente Philippe Jaubert, lui qui se frotte, à 43 ans à sa première véritable mise en scène. L'ancien élève de René Gouzenne est à la base de la fondation en 2001 de Koikadi ?, compagnie née de sa rencontre avec Michel Pomme, comédien dans la pièce, Valérie Joaquim et Amélie Etevenon.

Denis Bras